RT 2012 : présentation et décodage

Posted in RT2012

La Règlementation Thermique, dite RT 2012, est basé sur 3 arrêtés principaux : ceux du 26 octobre 2010, 11 octobre 2011 et 28 décembre 2012.
Ces textes sont complétés par des règles d’applications et par de nombreuses annexes définissant les méthodes de calcul.

Si toutefois vous souhaitiez lire les arrêtés ou obtenir plus de détails, je vous invite à aller voir le site internet http://www.rt-batiment.fr/(géré par le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie)

Pour les plus pressés voici un Résumé de la Règlementation Thermique RT 2012

La RT 2012 comporte impératifs de résultat et de moyens :

Exigences de résultat :

  • Les besoins bio-climatiques (coefficient BBIO) => les besoins en énergie pour le chauffage, le refroidissement et l’éclairage artificiel. Le BBioMax va dépendre de facteurs tels que la typologie du bâtiment, sa localisation géographique et son altitude.
  • La consommation en énergie primaire (coefficient CEP) => c’est la Consommation en Energie Primaire,  la consommation réelle en énergie (comprenant pertes de production, de transport et de transformation d’énergie). Votre CEPMax doit être inférieur à 50 kWh/m²/an.
  • Le confort d’été (Coefficient TIC) => la Température Intérieure de Consigne, soit la température atteinte au cours de 5 jours chauds. Cela donne un indice du confort en été, qui dépend de la zone climatique, l’altitude, etc.

Exigences de moyens :

  • Obligation de recourir à des énergies renouvelables (uniquement pour le logement individuel)
  • Mettre en place des baies dont la surface vitrée doit représenter au minimum 1/6ème de la surface habitable (soit 17%)
  • S’assurer d’une bonne étanchéité à l’air via un test d’infiltrométrie.
  • Traiter les ponts thermiques, pour éviter autant que possible les pertes de chaleur.
  • Equiper le bâtiment d’un système permettant de mesurer ou d’estimer la consommation énergétique par poste (chauffage, eau chaude sanitaire, refroidissement, etc.) (ou par zone de 500m² pour les bâtiments tertiaires).

Afin de respecter la règlementation, chaque projet doit être étudié. L’étude thermique consiste à vérifier que les coefficients BBIO, CEP et TIC sont inférieurs à des valeurs règlementaires qui sont calculées en fonction des caractéristiques du projet et permet d’établir les attestations indispensables au dépôt de permis de construire et lors de la déclaration de fin de chantier.
Le respect de la règlementation thermique étant obligatoire, il est important d’optimiser les projets en amont afin de ne pas avoir de surprise et de surcoût lors de la réalisation.